« Les activités de pêches sont fortement encrées sur le bassin Lorientais depuis le début du vingtième siècle. Elles constituent une part importante de l’identité du territoire. De nombreuses familles ont vécu grâce à ce domaine, qui constitue une réelle culture, inscrite dans la mémoire collective.

Lorient agglomération soutien activement ces activités, comme en témoigne la nouvelle criée inaugurée en juillet 2011. Ceci contribue, au côté de ses partenaires, à renforcer la qualité du fonctionnement du port de Keroman et à inscrire son organisation dans une logique inter-portuaire. C’est en accord avec cet effort de valorisation de la pêche que Lorient agglomération invite Catherine Raoulas à exposer cet été, ses œuvres au Fort du Loch à Guidel.

Originaire de Brest, l’artiste a aussi très tôt été imprégnée par l’océan et ses activités. Dès l’enfance, elle pratique la pêche amateur en famille. Aujourd’hui peintre affirmée, installée à Lorient, elle en fait son thème exclusif. De sa fascination pour l’acte nourricier et ancestral qu’est la pêche, elle extrait une multitude de variations et de motifs.

La peintre a récemment exploré cet univers de façon plus directe, en partageant la vie des marins. En novembre 2012 et en mai 2013, elle s’est embarquée sur le Mariette Le Roch II, un chalutier de 46 mètres qui croise en Nord Ecosse.

Elle réalise alors des croquis à bord du navire, en dessinant sur d’anciennes cartes marines de la région. Attentive aux gestes, aux postures, aux atmosphères, elle jette sur le papier, dans un mouvement énergique, sa perception des pêcheurs.

Il en ressort une communauté d’êtres massifs, robustes, les visages barrés du même nez rectiligne qui impose une force, un équilibre. Ce n’est pas tant l’individu qui est représenté, que le métier, l’action du pêcheur, dans sa tradition et sa modernité, comme en attestent les vêtements : sorte d’armure jaune soulignant l’ère industrielle et technique que connait le milieu et qui semble faire d’eux des êtres héroïques.

Cette exposition réunit une trentaine d’œuvres grands formats : des dessins réalisés sur le chalutier, des toiles exécutées en atelier, ainsi que des photographies ayant servi de documents de travail. Une aventure au milieu des marins ! » – Emmanuel Madec

« Artiste peintre Lorientaise, je travaille quotidiennement dans mon atelier, au cœur du port de pêche de KEROMAN.

Mon inspiration vient principalement de cet environnement portuaire et j’attache beaucoup d’importance à mettre en valeur le travail des hommes.

Pour alimenter régulièrement mon imagination, je n’hésite pas à confronter ce monde rude et physique.

L’atelier Lieu noir Lieu jaune prouve cet engagement :

Des containers maritimes forment mon espace de création, empiler, souder, meuler, isoler, peindre, telles étaient mes exigences avant même de croquer, dessiner, colorer.

Et quand viennent ces étapes, le support même de chaque création raconte déjà une histoire liée au monde de la mer (cartes marines, bois usés, toiles de jute …).

Pour continuer dans cette lignée et appuyer ma démarche artistique, j’ai voulu embarquer sur un chalutier hauturier, en mer d’Ecosse.

Un armement de Lorient (Scapêche) m’a offert la possibilité de le faire . Pour deux campagnes d’une douzaine de jours, au mois de novembre 2012, puis en mai 2013, j’ai pu partager la vie de ces marins d’aujourd’hui.

En découle cette série DEEP SEA. » – Catherine RAOULAS